Couleurs des Étrusques

Immagine: 
Frammenti di lastra dipinta con raffigurazione di uomo armato
Trésors en terre cuite à la Centrale Montemartini
11/07/2019 - 01/11/2020
Centrale Montemartini

Une extraordinaire sélection de dalles murales figurées et de décorations architecturales en moule en terre cuite polychrome, provenant du territoire de Cerveteri (l'ancienne ville de Caere) et en partie inédites. Prolongée jusqu'au 1er novembre

Ce sont des preuves d'une importance fondamentale pour l'histoire de la peinture étrusque, récemment rentrées en Italie grâce à l'action de lutte contre le trafic illégal de pièces archéologiques de l'Arme des Carabiniers et de la diplomatie culturelle du Mibac.

Au début du 2016, les Carabiniers de l'Unité de Protection du Patrimoine Culturel ont récupéré à Genève une grande quantité de vestiges historiques volés en Italie: avec des vases peints provenants de la Magna Grecia et des statues romaines, une extraordinaire série de dalles murales et de fragments architecturaux étrusques à la polychromie vive, accumulés en fragments dans dizaines de caisses, ont été trouvés sans  aucun ordre cohérent.

Une étude et une restauration minutieuses menées par la SABAP sur ces pièces, résultat d'excavations clandestines et donc sans données contextuelles, ont permis de reconnaître dans un grand nombre de fragments, grâce à leurs caractéristiques techniques et à leur exécution raffinée, qu'il s'agit de dalles peintes étrusques de l'ancienne Cerveteri, connues jusqu'à présent uniquement à partir d'exemples présents dans certaines des plus importantes collections de musées italiens et étrangers.

Cette heureuse récupération des œuvres a été suivie par la ratification d'un important accord de coopération culturelle internationale signé entre le Mibac et la Ny Carlsberg Glyptotek à Copenhague, qui a conduit au retour du Danemark en Italie d'une nouvelle série substantielle de fragments de plaques peintes étrusques, similaires à celles trouvées à Genève.

Une première phase d'études et de recherches menées sur ces matériaux précieux, datant de 530 à 480 avant J.-C., a abouti à une exposition et une conférence internationale d'études organisées par la SABAP au Château de Santa Severa (Santa Marinella, Rome) en Juin 2018, elle a été suivie de l'actuelle édition romaine de l'exposition, dans le prestigieux siège de la Centrale Montemartini, dans un cadre renouvelé et actualisé grâce à la présentation des derniers résultats de recherche.

L'itinéraire articulé de l'exposition vise à offrir au public une clé d'interprétation la plus complète possible des terres cuites peintes étrusques récupérées, divisées en thèmes et types (exploits d'Hercule et autres mythes, danse, athlètes et guerriers, terres cuites architecturales) et illustrées par de précieux matériaux de comparaison, souvent inédits, en essayant de mieux restituer à ces fragments, décontextualisés par les fouilles et le commerce clandestin, une série d'importantes informations qui leur permettent d'apporter à nouveau leur contribution à la connaissance de l'histoire et de la production artistique de l'ancienne Caere à l'apogée de sa splendeur culturelle.

Les précieux matériaux  archéologiques de comparaison  présentés dans l'exposition pour accompagner et approfondir les sujets abordés dans les différentes sections de l'exposition sont également en partie le résultat de récupérations effectuées par l'Arme des Carabiniers et en partie de restitutions effectuées sur la base d'accords internationaux entre le Mibac et des prestigieux musées étrangers. À ces matériaux s'ajoute l'apport d'un noyau de vases attiques à figures noires et rouges appartenant à la Collection Castellani des Musées du Capitole, normalement non exposés au public, et choisis par analogie thématique.

À l'occasion du cinquantième anniversaire de son institution, l'exposition veut également représenter, avec une section spécialement dédiée, la reconnaissance à l'activité inlassable menée par le Commandement des Carabiniers pour la Protection du Patrimoine Culturel, engagé chaque jour dans son action de lutte contre le trafic illicite des œuvres d'art de notre pays.

A l'occasion de l'exposition, sera publié un catalogue par Nadia Agnoli, Leonardo Bochicchio, Daniele Federico Maras et Rossella Zaccagnini.

Informations

Lieu
Centrale Montemartini
Horaire

Du 11 juillet 2019 au 2 février 2020, prolongé jusqu'au 1er novembre 2020​
Mardi-dimanche 9.00-19.00
24 et 31 décembre: 9.00-14.00
Dermière entrée une demi-heure avant la fermeture
Fermé: Lundi, 1 Janvier, 1 Mai et 25 Décembre

Avant de planifier la visite, CONSULTEZ LA PAGE DES AVIS.

Billet d'entrée

Voir la page: Billets

Entrée gratuite pour les détenteurs de la carte MIC

Informations

Tél.: (+ 39) 060608 tous les jours de 9h à 19h

Promu par
Roma Capitale - Assessorato alla Crescita culturale - Sovrintendenza Capitolina ai Beni Culturali et de SABAP (Soprintendenza Archeologia Belle Arti e Paesaggio per l’Area Metropolitana di Roma, la provincia di Viterbo e l’Etruria Meridionale)

Organisation
Zètema Progetto cultura

PARRAIN DU SYSTÈME DE MUSÉE CIVIQUE
Avec la contribution technique de

Ferrovie dello Stato Italiane

Media Partner
Il Messaggero

Typologie
Exposition|Archéologie
Jours de fermeture
Lun
Commissaire
Progetto scientifico e cura di Alfonsina Russo, Claudio Parisi Presicce, Leonardo Bochicchio, Daniele Federico Maras e Rossella Zaccagnini

Eventi correlati

Il n'y a pas des activités en cours.
Il n'y a pas d'activités en programme.
20200420
1007171
Frammenti di lastra dipinta con raffigurazione di uomo armato
Centrale Montemartini
20/04 - 30/09/2020
Evento
20200406
1007113
#lamostraincasa - Videoracconti dedicati alla mostra Il Colore degli Etruschi
20191105
1006076
Centrale Montemartini
05/11/2019 - 28/06/2020
Didactique pour les écoles
20191020
1006075
Centrale Montemartini
20/10/2019 - 08/03/2020
Didactique pour les écoles
20200116
1005523
Frammento di lastra di rivestimento con volto maschile
Centrale Montemartini
16/01/2020
Rencontres pour les enseignants et les étudiants